La création du Sud Ouest

C’est en 1944 plus précisément que le journal connu de nos jours sous le nom de « Sud Ouest » a vu le jour. Sur une idée de Jacques Lemoine qui souhaitait proposer une alternative au quotidien « La Petite Gironde », le premier numéro de Sud Ouest a été publié à Bordeaux à plus de 72 000 exemplaires. Classé deuxième journal régional le plus important de France, Sud Ouest est devenu une référence incontournable, passé de l’âge de plomb à la modernité.

La Petite Gironde, la Wehrmacht et création de Sud Ouest

L’année 1944 a été décisive pour liberté de la presse. En effet, les fameuses ordonnances sur la liberté de la presse ont été adoptées à cette date, ce qui aura comme conséquence la dissolution du quotidien La Petite Gironde, fondé en 1872.  Un certain Jacques Lemoine va alors intervenir le lendemain de la libération de Bordeaux pour créer Sud Ouest. En effet, la veille de la création du journal, la Wehrmacht venait de quitter Bordeaux sans combattre après plusieurs années d’occupation militaire. Il n’aura pas fallu plus longtemps à Marcelle Roche, une blonde à la frange coupée court pour sauter sur son vélo et partir à la Direction départementale, remettant ainsi les nouveaux statuts de Sud Ouest.

72 000 exemplaires lors de la première impression

1,50 franc, c’est le prix auquel le tout premier exemplaire de Sud Ouest a été vendu. Imprimé à plus de 72 000 exemplaires, le journal n’est diffusé qu’à Bordeaux et connaît un franc succès. Il ne tardera pas d’ailleurs à se répandre un peu partout, à partir de septembre, plus particulièrement à Pau, les Landes et Bayonne. Le 17 du même mois, à l’occasion de l’arrivée du général de Gaulle, une édition spéciale de Sud Ouest est imprimée à plus de 70 000 exemplaires.

Les années 60 : conquête de la région bordelaise

Toujours sous la houlette de Jacques Lemoine, le quotidien régional entreprend sa conquête de la région bordelaise. D’Agen à Angoulême, Sud Ouest installe de tout nouveaux bureaux et agrandit son effectif. À Bordeaux, le siège du journal se voit équipé de sept lignes téléphoniques et poursuit son aventure. Moins de dix ans après, en 1968 plus précisément, Sud Ouest a fait du chemin et se diffuse en Poitou, dans les Charentes, l’Aquitaine, le Gers ainsi que la Haute Garonne.

1968 : mort de Jacques Lemoine et galaxie Gutenberg

Alors que le journal devient un véritable phénomène d’impression,, son fondateur, Jacques Lemoine, décède. Une disparition qui n’empêche pas Sud Ouest de continuer à être référence dans le journal imprimé, malgré le déclin de la galaxie Gutenberg, théorisé par Marshal McLuhan dans son ouvrage « La Galaxie Gutenberg » sorti en 1962. Sud Ouest, sous la direction d’Eliette Lemoine, épouse de Jacques Lemoine, poursuivra son chemin et continuera à être la référence dans le journalisme régional pour la moitié du 20ème siècle.

21ème siècle : Sud Ouest, de l’âge de plomb à la modernité

Sud Ouest existe encore à ce jour, dans sa version papier et numérique. Le journal est devenu une entreprise à échelle nationale utilisant plusieurs bureaux et impliquant plusieurs centaines de journalistes. Le site web de Sud Ouest connaît à son tour un véritable succès sur la toile tandis que l’application téléphonique du journal a été installée sur des centaines de milliers de smartphones.